La photographie

«¿De qué otra manera podríamos ser?»

("Comment pourrions-nous être autrement?")

"Antoiné y Anaïs se arreglan su cabello en un gesto que parece cotidiano, sin embargo, se trata de un símbolo de empoderación. Desde contextos distantes (Estados Unidos y Francia), su actuar está ligado por sus formas de apropiarse de su feminidad .. . "

"Antoiné et Anaïs se fixent les cheveux dans un geste qui semble être un événement quotidien, pourtant c'est un symbole d'empowerment. De contextes lointains (États-Unis et France), leurs actions sont liées par leurs manières de définir leur féminité. . "

Constantes

«Dans cette série de photos, j'espère résumer mes expériences cet été 2020. Étant donné que je ne peux parler que pour moi-même, je peux dire que cet été n'a pas été comme les autres. Des manifestations à l'échelle nationale aux États-Unis à une pandémie mondiale et avoir obtenu son diplôme universitaire il y a un peu plus d'un an, d'être licencié de mon travail de deux ans à cause du COVID-19 ... "