• We See You Magazine

كويت العطاء (Koweït le Donneur)

*cette pièce est traduite de l'arabe


Par: Hajer Al-Khaldy


Avec la propagation du coronavirus (Covid-19) et son expansion spectaculaire affectant tous les continents, le Koweït a enregistré une part importante des taux d'infection. Cependant, le Koweït a fait de gros efforts pour lutter contre le virus dès le mois de mars. Comme il a fourni des soins de santé appropriés, a arrêté les voyages, les allers-retours entre les pays et a équipé de nombreux hôpitaux et cliniques en peu de temps.


L'État du Koweït a également fourni des services de santé à tous les résidents et expatriés gratuitement, dans un but d'humanité et pour soulager la douleur de tous. En outre, le Koweït a aidé les pays en développement - Iran, Irak et Yémen - en fournissant des dispositifs médicaux, des équipements et un soutien financier.


L'État du Koweït a également été confronté aux effets énormes et dangereux de la pandémie de Corona, qui se sont manifestés par l'effondrement de plusieurs économies mondiales, ainsi que par la chute des biens et des services. Néanmoins, la politique sage et la gestion correcte du Koweït lui ont permis de fournir de la nourriture, de l'eau, des médicaments et tous les services nécessaires à une vie saine. L'administration gouvernementale a également utilisé des méthodes modernes pour répondre aux besoins des citoyens et des résidents à leur porte grâce à de nombreux services tels que les soins de santé et les examens COVID-19 gratuits, la distribution continue des salaires aux citoyens et la sécurité par l'intermédiaire de la police pour s'assurer que les habitants respectent le couvre-feu. des règles pour empêcher davantage la propagation du virus (pendant les heures de couvre-feu, la police est répartie dans tous les lieux de résidence du pays pour s'assurer que personne ne conduit à ces heures sans un laissez-passer de couvre-feu). Respectivement, les rassemblements sociaux (qui sont au cœur de notre culture koweïtienne) ont été minimisés, réduisant finalement la propagation de l'infection.


Les campagnes de bénévoles et les équipes de soutien ont joué un grand rôle en aidant les agences gouvernementales, car elles supervisaient la quarantaine et se sont portées volontaires pour travailler dans des sociétés coopératives pour servir les clients. De plus, ils ont stérilisé de nombreuses installations pour éviter la propagation des cas infectieux.


Le gouvernement a en outre entrepris une initiative unique que personne n'a jamais faite auparavant. Depuis que des mesures de précaution ont été prises, le pays a dû isoler certaines zones résidentielles touchées - des zones du pays connues pour la propagation du virus en raison de la forte population ; ainsi, des paniers alimentaires et des repas ont été fournis gratuitement à tous les habitants de ces zones.


Le gouvernement a également effectué des déplacements urgents à ses frais pour aider les expatriés à rentrer dans leur pays, notamment après l'impact de la pandémie sur les secteurs économique et financier. Malgré ces défis, le gouvernement koweïtien a reporté les versements pour tous les citoyens de six mois, car il imposait des lois sur les baux dans les circonstances exceptionnelles que traversait le monde, au moins jusqu'à ce que la vie revienne à la normale.


Le Koweït n'a pas oublié ses citoyens à l'étranger qui ont voyagé pour étudier, pour recevoir des soins de santé, ou même les Koweïtiens qui ont voyagé à l'étranger pour le plaisir. Le gouvernement a pris soin d'eux et leur a fourni les meilleurs services même lorsqu'ils n'étaient pas dans leur pays. Des hôtels prestigieux ont été réservés pour les citoyens koweïtiens et ont reçu des repas quotidiens et des fournitures préventives contre Corona jusqu'à ce qu'ils soient évacués vers le Koweït. Une fois de retour dans le pays, ces personnes devaient rester en quarantaine pendant plusieurs jours par mesure de précaution.



La tour de libération du Koweït